Accueil
Bateau
Equipage
journal de courses
Partenaires
ProgrammeRegates
Préparer un Tiger F18
Méteo

Video

Réglages & Questions

 


1er Cata Sud ouest

1er Pieds Gelés

2eme Challenge Hobie Tiger

10eme Aruba heineken Cup

3eme au fun folies

3eme Euskadi Sailing Raid...

12eme au Mondial Tiger 2005


Plus.....

 

Proust-sailing

 

Club de Voile Lacanau Guyenne

Maxsea

 

News

Saison 2006:

La Grenouille en vadrouille…

mondial tiger1

  Voici quelques nouvelles fraîches de retour d’Espagne où se couraient les championnats du monde Hobie Cat Tiger. Nous sommes partis le 21 pour nous entraîner avant le début des festivités du 24 au 28 juillet.

 

mondial tiger2

  Après un faux départ faute de radiateur à fuite intense sur le 4x4 de Guillaume, mon barreur sur ce championnat, nous avons fait  une pause bricolage (2h pour changer le radiateur heureusement disponible chez Nissan Bayonne) puis sommes repartis pour Cangas, en Galice espagnole. Le site est urbanisé à l’extrême, des barres d’immeubles en front de mer, d’un mauvais goût certain… La baie est traversée par des ferry et des cargos (ça me rappelle un national au Havre…). Voilà pour le décor idyllique, heureusement que la zone de navigation se trouvait à une demi heure de navigation travers au vent (au reaching pour les connaisseurs) et que les îles qui bordaient la baie étaient assez sauvages.

 

Trêve de tourisme, le vif du sujet. 60 bateaux étaient inscrits, le niveau sur l’eau assez homogène avec un groupe de tête d’une vingtaine de bateaux et un groupe de suite d’une trentaine d’équipages. Le championnat à été (sauf premier jour) très venté avec une journée à 20 nœuds établis et nos gabarits poids plumes ont un peu souffert…    
Nous avons couru 16 manches sur 5 jours, un championnat intense et physique, nous n’avons pas eu le temps de nous acclimater aux nuits espagnoles…

mondial tiger3

  

 

 

 

 

mondial tiger4

  Pour les manches maintenant, nos meilleures performances sont une manche de 13ème dans le petit temps du premier jour et une manche de 22ème dans un vent médium le dernier jour. Nous avons tourné en moyenne dans le milieu de flotte avec des places régulières dans les 30.

 

Une analyse rapide pour expliquer ce résultat un peu moyen (nos ambitions étaient de rentrer dans les 20 premiers) me pousse à retenir un manque de cohésion dans certaines phases de navigation et un manque d’agressivité ou d’engagement sur les départs.

La flotte va très vite et cette phase est cruciale pour le placement, nos meilleures manches sont celles où rapidement nous avons pu naviguer dégagés au vent. Pour les points positifs nous retiendrons des bords de spi intenses (moins d’un mètre entre les bateaux à 20 nœuds de moyenne, ça fumait…) et une photo dans la page centrale du journal local, ils devaient bien nous aimer…

Froggy

01Euskadi Sailing Raid

Reprise du catamaran pour Nicolas après 10 mois d’arrêt suite à l’accident des 500 M’iles Xtreme en juin 2005. A la barre Nicolas Lasserre vu que Guillaume était à la tête de l’organisation du raid ! Voila donc l’équipage des deux Nico.

02Le vendredi, trois belles manches en baie ou les deux Nico gagnent la 3eme place derrière le team Nissan 1er, suivi du team Brossard. Et nous nous se souviendrons de leur magnifique dépassement de Prousty sur le dog leg en vitesse pur !!!
Le Samedi
03Départ du raid, direction le Nord vers les landes, les deux Nico sortent en seconde position de la baie et prennent l’option large alors que les autres prennent la côte. Ceci pas payant au début car une bouffe venue de nulle part donne l’avantage a l’option côte. Puis le large commence à payer. Ils passent en 2e position derrière le team Nissan suivi de Proust au Check Point de Biarritz. Ils continuent direction la Bouée Atterrissage de Bayonne pour un retour vers Guetharie

National Formule 18

Régate de petit temps, Nico et Guillaume ont vite récupéré de la vitesse mais le plan d’eau est tactique en ils ont du mal à ce synchroniser tactiquement. C’était la1er navigation en configuration normale. Petite soirée sympathique au Caméléon organisé par Fabrice avec une organisation impeccable de l’Ecole de Voile Rochelaise.
Bref ils finissent à la 11ème place, à noter la présence des Italiens, Allemands, Belges qui étaient venu participer et monter le niveau.

Eurocat

Nicolas et Guillaume payent leur manque d’entrainement ! Ils tiennent bien le début des manches mais ils perdent de la vitesse au cours de la course pas top…Rien de bien intéressant sur ces manches malgré un parcours amélioré avec un trapèze permettant des bananes internent et externe.
Le raid :
Pour commencer ils oublient le gps pas très grave, ils connaissent bien la baie…
Départ du raid bout de ligne tribord comme indiqué dans les IC, Ce fut un gros merdier comme d’habitude. À la bouée de dégagement ils passent aux vents de la flotte sous spi serrée nous jusqu'à la seconde marque. Ils prennent l’option de longer Quiberon juste à la lisière de la zone perturbée ou ils gagnent quelques places. Puis arrivé à la pointe ils plongent sous la flotte pour se dégager du courant de la Teignouse. Option déjà testée les années précédentes et elle est payante. Ils font une énorme cuillère jusqu'à la Vielle au reste de la flotte. Ils pointent dans les 10. A peine le temps de ce réjouir ce n’est pas finit. Ils poussent jusqu'à Hoëdic toujours sous spi s avancent bien… Passage de la marque retour au près maintenant. Ils suivent Eric et les stroumphs dans une mauvaise option en longeant Houat. Mauvaise option qui leur coute des places ! La fatigue le et manque d’entraînement se fait sentir…. Remonté difficile jusqu’au Rouleau puis passage des Béniguets….arrivé Carnac.

National Hobie Cat
04
Nicolas ayant maintenant des obligations professionnelles, Guillaume a navigué avec Oliver Fernandez (le nouvel équipier d’Yvan Bourgnon).
Samedi :
Ils commencent par un départ canon bout de ligne bâbord. Le départ est gagné pour la première course !!
Seconde course le départ se fait au comité. Au moment de sortir au trapèze de lancer le bateau, le réglable de Guillaume lâche et il tombe à l’eau, pour lancer ce n’est pas terrible….
Dimanche :
Le jour ou ils auraient du rester coucher ! Ils tricotent à l’envers ! Et pour couronner le tout lors d’un croisement sous spi ils percutent un bateau sur le flanc proche du tableau arrière. Un problème de safran*, ils sont en tord (Bâbord amure)… Après s’être assuré de l’état de leur bateau et de celui des concurrents percutés finissent la course après avoir réparé. Soirée Jury, qui au vu de la manœuvre d’évitement, que toute les règles on été respecté et que tous les faits amène à conclure que c’étais un accident. Ils ne sont pas disqualifiés comme cela aurait pu t’être jugé ! Cool pour eux mais ils ne sont pas fiers et très contrariés d’un tel accident.
* Au démontage du bateau ils ont pu constater que le safran en pression s’est ouvert ! Sans doute une des causes de la réaction du bateau !
Lundi :
Sur la quatrième course la plus mémorable un beau nuage à gauche départ bout ligne tribord virement en bordure et ils passent premier à la bouée de près ! 90° de bascule lors du bord de portant ils font la bouée directe sans spi !! Ils gèrent et ils affalent le spi route direct au reaching ! Chaud, a la porte ils sont toujours premiers, et ils se demandent si le comité raccourcis la course ? Surprise et bien non ! Empannage tendu et c’est reparti pour un bord à bloc rock &roll ca tombe bien ils adorent !!! Ca attaque ils ont Prousty derrière il est hors de question de lui laisser quelques mètres d’autant plus qu’il a mieux géré la première bouée. Nous voyant faire il était prévenu  de la manœuvre.

Invitation sur le trimaran 60 pied open « Brossard » (ex Sergio Tacchini)

Formidable, fabuleux, mémorable que trouver comme adjectifs ? C’est vraiment des machines à adrénaline ! D’abords déçu en sortant de Lorient à peine 6nd de vent bon rien d’impressionnant ! Yvan devait tester ses foils et c’était mal parti ! Olivier nous signal un nuage mais nous  ne portons pas grande attention……. Puis il arrive et  les moutons sur l’eau s’éparpillent… Nous avons toute la grand voile plus le petit genaquer  je m’attends a ce qu’Yvan réduise la toile ! Ben non, il abat et part sur un « reaching” de fou. Quelqu’un a dit « Yvan ca fait longtemps que nous n’avons pas vu ta dérive ! » et bien la je peux vous dire que nous l’avons bien vu ! Seulement 50cm restais dans l’eau, et sur le flotteur au vent ca fait haut ! Un petit voilier a du s’en souvenir nous sommes passé a 50m sur un flotteur a près de 30nd ! Il a du avoir une vue imprenable !....
Bref un moment exceptionnel encore merci Yvan.

 

 

 

Saison 2005:

Saison 2004: